BDoubliees a 20 ans

Un peu d'histoire

Je lis le journal de Spirou depuis que je sais lire. A l'école primaire, mes parents ne pouvaient pas me l'acheter toutes les semaines. Heureusement, un camarade d'école avec des parents plus riches ne manquait aucun numéro et pouvait me résumer ce qui se passait dans les histoires à suivre des numéros que je manquais.

Au collège, avec l'argent de poche, je pouvais acheter Spirou toutes les semaines. Les années passant je pouvais également acheter les autres revues de l'époque (Pilote, puis l'écho des savanes, Fluide Glacial, ...). Pour Tintin, j'achetais les recueils de la revue. Je conservais toutes ces BD.

Mes trois séries préférées dans Spirou étaient "Johan et Pirlouit" de Peyo, "Gaston Lagaffe" de Franquin et "le baron" de Noël Bissot.

L'école terminée, je suis devenu informaticien et j'ai continué à lire presque toutes les revues de bandes dessinées qui paraissaient et à les conserver. J'ai également complété ma collection de Spirou.

En juillet 1998, je retrouve dans le grenier de mes parents une boîte contenant de nombreux mini-récits de Spirou. Il y avait, en particulier, les mini-récits du Baron. Je me suis alors souvenu de l'encadré noir paru lors du décès de Noël Bissot disant qu'il ne serait jamais oublié.

Oublié, il l'était bien ! plus personne ne se souvenait de ce qu'il avait réalisé. Il fallait réparer cette injustice pour lui et pour tous les auteurs que l'on a appréciés dans notre jeunesse et dont plus personne ne parle. Internet était une solution pour cela bien que les performances ne soient pas terribles en 1998.

je me suis dit que le format des mini-récits conviendrait parfaitement à une lecture sur les écrans d'ordinateur de l'époque, avec des scans d'une taille et d'un temps de chargement raisonnables.

Je contacte Paul Deliège, dont j'avais obtenu l'adresse, pour lui demander s'il serait d'accord pour que les mini-récits de Superdingue et de Cabanon soit proposés sur internet à raison d'un mini-récit par quinzaine. Il accepte immédiatement à une condition : que cela ne lui donne aucun travail à réaliser car il est en retraite.

Les débuts de BDoubliees

Le 9 octobre 1998, le site bdoubliees.com est lancé avec deux objectifs :
  • proposer chaque quinzaine un mini-récit en lecture sur le site
  • évoquer chaque semaine une BD qui n'est plus disponible car elle n'a jamais eu d'album ou parce que ses albums sont devenus introuvables
Il n'était pas question, alors, de proposer des index de contenus de revues.

Les scans de l'époque étaient loin d'avoir les qualités des scans actuels et ils étaient proposés sans "nettoyage".

Au début, les séries évoquées sont des séries parues dans Spirou. Pour parler chaque semaine d'une série, il faut feuilleter des centaines de numéros de Spirou pour retrouver toutes les parutions. Je décide alors de commencer à créer des fiches informatiques contenant la description des numéros de Spirou pour faciliter les recherches. Ces index sont mis en ligne sur BDoubliees.

Christophe Colette, collectionneur de Spirou, me contacte pour me dire qu'il a la description de plusieurs années de Spirou et qu'il les offre pour alimenter les descriptions du site. C'est ainsi que débute de façon importante la première base de donnée de BDoubliees.

Concernant les mini-récits, d'autres auteurs ou ayants droits me donnent l'autorisation de mettre en ligne leurs réalisations. C'est ainsi qu'après Superdingue et Cabanon, on trouve le flagada, Pony, Bobo, ...

Le jour où, enfin, je trouve comment contacter le fils et la fille de Noël Bissot, c'est une immense joie de pouvoir proposer les mini-récits du baron sur le site. Une de mes séries préférées va revoir le jour !

Le site grossit

Peu à peu, les descriptions de numéros d'autres revues que Spirou sont mises sur le site.

De nouvelles rubriques sont ajoutées : les BDoubliees des gens célèbres, les épisodes oubliés des séries connues, les débuts oubliés des auteurs, les auteurs oubliés de certaines séries célèbres, les publicités en BD ...

La rubrique "Qui se souvient du titre ?" a ses passionnés qui aident chaque semaine les visiteurs du site à retrouver des séries dont ils ont oublié le nom.

En 2004, c'est a création du Coffre à BD. BDoubliees évoque les bandes dessinées et le Coffre à BD permet de les relire. Les mini-récits passent sur le Coffre à BD.

De 2004 à 2017, il faut mener de front les deux sites plus un travail à plein temps. Ce n'est pas toujours simple.

Depuis juillet 2017, le Coffre à BD est repris par une nouvelle équipe. Cela me laisse plus de temps pour BDoubliees.

Fréquentation du site

Le diagramme ci-dessous donne le nombre de visiteurs quotidiens du site depuis sa création.

Fréquentation

Un nombre maximum de visiteurs a été atteint dans les années 2005-2006.
A partir de 2010, la fréquentation du site a fortement chutée. Comme le Coffre à BD prenait beaucoup de temps, il y avait très peu de mises à jour de BDoubliees et beaucoup de retard était pris sur les descriptions des revues.

Depuis 2017, j'ai pu reprendre les mises à jour régulières et rattraper une partie du retard pour la description des exemplaires de Spirou et Fluide Glacial. Depuis cette période, la fréquentation du site est passée d'une moyenne de 2000 visiteurs quotidiens à environ 6000 visiteurs.

Quelques chiffres

Le site contient 36 247 pages. 24 334 pages sont consacrées à des auteurs, 6 093 à des séries. 790 pages décrivent des années de revues. 3442 pages décrivent du rédactionnel, 320 des romans à suivre et 313 des suppléments.
Il y a 12 975 auteurs répertoriés (un auteur a plusieurs pages s'il a participé à plusieurs revues).
Il y a 9 743 séries répertoriées.
Le site contient 18 846 illustrations.

Il y a 18 978 exemplaires de revues décrits complètement.
Sachant qu'il faut une moyenne de 15 mn pour décrire une revue, il a donc fallu 284 670 minutes soit 4 745 heures pour arriver au résultat actuel, uniquement pour les descriptions. Cela fait 593 jous à raison de 8h par jour.
Les personnes qui recopient sur leur site (et sans citer leur source) des descriptions complètes extraites de BDoublies n'imaginent certainement pas le travail que cela représente.

Les projets futurs

Les bases Spirou et Fluide Glacial sont à jour (ou presque pour Fluide Glacial dont il me manque quelques numéros). Actuellement je travaille à complèter la base Vaillant/Pif Gadget. Quand ce sera terminé, ce sera le tour de l'Immanquable, de l'Echo des Savanes, et des autres bases actuelles.

Depuis quelques mois, j'ajoute également les publicités pour des albums réalisées dans les revues. On en trouve un exemple sur la page Spirou.

Une nouvelle rubrique reprenant les hommages aux auteurs décédés va également être ajoutée.

D'autres nouveautés sont à l'étude. On en reparlera.

Remerciements

Un grand merci à toutes les personnes qui participent à ce site en envoyant des descriptions de revues. Leurs noms sont indiqués en bas des pages par année des revues.
Merci aux personnes qui aident les autres dans la rubrique "Qui se souvient du titre ?".
Merci également aux personnes qui signalent des erreurs ou omissions.

En route vers de nouvelles aventures !

B. Coulange